«Xëyu Ndaw Ñi »: La DER subit un diète inexpliquée pour le financement des jeunes

 

On l’avait quitté englué dans le débat stérile avec les maires qui lui reprochaient des financements fantômes. Depuis, la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER /FJ) et son DG Pape Amadou Sarr ont disparu du débat public. Il faut dire que la structure financière, en charge de faciliter aux jeunes l’accès au financement, semble bloquée dans sa mission.

Le Quotidien de ce lundi lève le lièvre et révèle le motif qui découle d’une insuffisance sur le budget de 30 milliards Fcfa, pour lequel, la DER/FJ n’a reçu du Trésor que 2,5 milliards.

Le perspicace Pape Amadou Sarr s’en explique. «Depuis mars 2021, la DER a des demandes de financements, dans le cadre du programme «Xëyu Ndaw Ni», pour un montant avoisinant près de 35 milliards Fcfa, qui sont en attente de financements de la part du Trésor».

Cependant, le DG de la DER/FJ, fidèle à son habitude, se refuse de donner plus d’explications sur les raisons du retard de la mise en place des ressources financières dont a besoin sa structure.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Mamadou Niang

Laisser un commentaire