Triste sort pour une élève de la classe de Seconde au lycée de Koumpentoum, disparue depuis le 10 janvier, et retrouvée morte, la tête fracassée au bord de la Nationale 1

Ce dimanche 17 Janvier 2020 a été un réveil terrible pour les pauvres habitants du village Patoulane (commune de Paos Koto, département de Nioro). Ils sont secoués par la  triste nouvelle qui frappe leur ressortissante, l’élève S. Diagne, disparue depuis le 10 janvier dernier, et retrouvée morte la tête fracassée, au bord de la Route Nationale.

En classe de Seconde au lycée El Hadj Bouna Sémou Niang de Koumpentoum, S. Diagne aurait fugué de chez ses tuteurs pour une destination inconnue.

Ce n’est qu’une semaine après que son corps a pu être identifié.

La thèse de l’accident est avancée, même s’il existe encore beaucoup de zones d’ombre sur cette affaire qui est loin de connaître son épilogue.

Un mariage forcé serait à l’origine de son départ du domicile familial, vers 1 heure du matin, le 10 Janvier dernier.

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire