« Tahirou Sarr déshabille Babacar Ngom »

Mr Babacar Ngom,

Je vous écris cette lettre publique pour partager avec vous mes commentaires suite à votre meeting de presse que vous avez essayé d’animer à la Obama. Décontracté vous y paraissiez mais très en sueur par moment. Car raconter des bobards devant tout un peuple n’est pas tâche facile, faut le reconnaitre.

Tout d’abord je tiens à vous remercier mr Ngom. Vous nous avez prouvé qu’on a une presse de chiens dressés à l’argent et dressable au complex du riche. On savait que la presse était corruptible dans la politique mais pas dans les affaires sociétales surtout quand on voit circuler les émouvantes vidéos de vieux paysans pleurer pour juste que vous leur laissez leurs terres.

Vous avez su mr Ngom, vous victimiser et essayer de nous émouvoir par votre passé douloureux. Vous victimiser en nous faisant savoir qu’on donne des terres à des investisseurs blancs et qu’on combatte un sénégalais: c’est à dire vous. Nous émouvoir aussi, par l’histoire de cette petite chambre où vous dormiez avec votre femme, votre mère et votre frère, vos enfants, le fourneau, le gaz, la marmite, le chat et les souris. Sans vous démentir, il faut que je vous souligne que tout cela n’était pas l’ordre du jour auquel on vous attendait.

À la question sur la délimitation des villages vous dites que vous ne voulez pas y répondre et que c’est un sujet dépassé. Avouant par là votre mal politesse et votre arrogance, alors que vous étiez venu pour vous expliquer et confirmer l’homme modèle que vous vous vantez d’être. Le self made man de pikine qui a entamé avec 60 mille francs à l’époque pour ensuite jurer sur Serigne Touba (rta) pensant pouvoir nous narguer sur le sentimentalisme religieux.

Vous avez bellement raconté votre vie et votre parcours, en sautant votre ami investisseur d’origine suisse de l’époque qui est le concepteur de la Sedima. Une connaissance et une relation d’affaires dont vous n’aimeriez que personne ne raconte. Votre légende des 60 mille francs est fausse mr Ngom et vous le savez pertinemment. Insistez à accaparer ces terres et on l’approfondira. Nous faire croire que des négociations sont en cours n’est que ruse de communication dans ce que vous voulez faire croire au Président de la République qui a commencé à être assez agacé par cette extension inutile des 75 hectares qui ne concernaient pas le décret.

Nous faire Croire que vous êtes en mal avec le Président Macky Sall ne saurait excuser le fait que vous ayez par décret de déclassement 225 hectares. Vous pouvez le nier mais la présidence de la République ne niera pas ce décret. Réunir les vieux notables de Djilakh quand sa jeunesse conteste les terres et vous accuse d’avoir avec l’aide du conseiller municipal Abdoulaye Faye profiter de l’illettrisme de leurs vieux parents pour accaparer papier à la main tous ces hectares est encore une ruse de votre part.

Votre honteuse affirmation nous disant que vous payez 8 millions par 15 jours pour faire garder les terre par la gendarmerie est honnêtement désolant de votre part. Disant que ces terres ne sont pas utilisées par les vieux de Ndengler alors que quand vous y descendiez avec vos nervis et gendarmes payés, vous marchiez sur les arachides et les mils déjà récoltés. Et les videos sont là pour le prouver.

En vérité, vous ne comptez pas vous battre contre votre orgueil qui est la vraie cause du probléme, mais plutôt contre de vieux paysans vulnérables qui n’ont et ne connaissent que leurs terres. Quand vous dites que c’est un combat de la vérité contre le faux, vous avez tout faux car vous êtes faux. C’est un combat entre vous et votre orgueil mal placé. Un orgueil corrompu par l’argent mais qui amenuise votre personnalité devant tout le peuple qui vous voyait digne et admirable.

Aussi mr Ngom, payer un salaud d’activiste comme Soya Diagne pour nous faire savoir que vous avez l’intention d’habiter dans ces terres et que vos plans d’y construire une maison sont prêts c’est un peu bas. Vous méritez plusque de passer par cette sale et puante bouche impropre à bisouter et embrasser une femme. Un vieux chômeur de merde, qui au début était du côté de Ndengler et maintenant du côté de Sedima, vous méritez meilleur valet que Soya Diagne.

Pour le club des investisseurs mr Ngom nous savons tout que c’est un comité de riches hommes d’affaires qui soutient politiquement le président de la république et qui se partage les marchés non gagnés par les multinationales. Quant à Abdourahmane Diouf vous l’avez juste copté et neutralisé pour éviter au président Macky Sall un deuxième Sonko dans la sphère politique. L’ignorant et mal conseillé, Abdourahmane Diouf s’est jeté dans votre piège et maintenant il ne pourra plus rien prétendre politiquement devant ce pouvoir actuel pour l’avoir été mouillé dans l’affaire Akilee.

Sachez pour finir mr Ngom, que l’Afrique a nourri le monde bien avant votre naissance. Votre panafricanisme mal placé n’émeut pas. Soyez grand comme votre taille et rendez ces terres. 🤗🇸🇳

TAHIROU SARR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 14 =