Tabaski 2020: un agent de la société Phoenix Sénégal mandaté pour finaliser l’opération d’acquisition de 151 moutons, disparaît dans la nature et met le dans le désarroi des dizaines de pères de famille et une gérante de tontine qui a cassé sa tire-lire pour se joindre à eux

L’opération Aid-El-Kébir 2020 risque de se transformer en cauchemar pour les nombreux agents de Phoenix Sénégal, sombrement grugés par leur collègue  Modou Mbaye, qui s’est volatilisé avec l’énorme somme destinée à l’acquisition de 151 moutons. L’agent de gardiennage homme de confiance de tous ces pères de famille désireux de sacrifier au rite abrahamique, est injoignable depuis deux semaines et la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane a été câblée pour le retrouver.

Il faut dire que le veinard a su bénéficier de la confiance aveugle de ses collègues, notamment, d’un certain Oumar Agne qui pilotait l’opération d’achat de moutons de Tabaski pour les employés de leur boite de gardiennage, et Modou Mbaye, c’est le nom de l’agent véreux,  a encaissé la rondelette somme de 7.000.000 de francs Cfa des mains de son ami, à qui il a fait miroiter le dessein de se rendre dans l’intérieur du pays pour acheter 151 moutons destinés à être écoulés à Dakar.

Un projet fructueux qui va aiguiser l’appétit d’autres agents de Phénix qui ont aussi confié au « digne de confiance» Modou Mbaye, leurs économies, et celui vorace d’une dame du nom d’Oumy Guèye, gérante d’une tontine qui a cassé sa tirelire, pour lui confier aussi la rondelette somme de 300.000 F CFA.

A tout ce beau monde, Modou Mbaye va jouer un mauvais tour, car après avoir quitté la capitale sénégalaise pour Diourbel, il a toujours feint de communiquer avec son collègue Oumar Agne, en lui déroulant un plan de déplacement machiavélique, où il lui narrait ses moindres escales dans le cheptel de la capitale du Baol.

Hélas, il finit par faire perdre ses traces et éteint son téléphone devenu injoignable, laissant dans le désarroi ses amis qui depuis, ne cessent de scruter l’horizon à la quête de moindres cornes invisibles.

C’est finalement à la fin de la journée du mercredi 24 juin qui devait coïncider avec le retour de Modou Mbaye et la venue des moutons, que de guerre lasse, Oumar Agne est allé sonner l’alarme dans les locaux de la société Phénix qui mène des investigations qui révèlent qu’ils ont affaire à un véritable faussaire, qui muni d’une fausse identité et un passif rempli de scandales, s’est déjà distingué dans la ville sainte de Touba, où il aurait escroqué à des jeunes, des millions de francs Cfa pour l’eldorado occidental.

La section de recherches de la gendarmerie de Colobane saisie pour une plainte d’escroquerie traque activement le bourreau de Phénix où règne depuis un atmosphère de deuil.

 

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 19 =