Sonko clashe sur la “la résolution de la honte” de l’Assemblée nationale qui réserve un « satisfecit total » à Abdoulaye Diouf Sarr et revient sur la loi d’habilitation qu’il ne cesse de condamner

L’Assemblée nationale a rendu des félicitations et hommages aux personnels de santé tout en accordant une mention spéciale au ministre de la Santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr, le maître d’œuvre du plan de riposte au Coronavirus, contre qui la députée Aida Mbodji a réclamé l’audition sa gestion de la crise au même Parlement qui l’a rejetée sans sommation.

Sur sa page officielle Facebook, le leader de Pastef clashe sévèrement cette « mascarade » et s’en prend « aux errements et tergiversations du gouvernement », notamment la loi d’habilitation du président Macky Sall au sujet de laquelle il avait averti de voter « au profit de  étatiques notoires”.

“Moustapha Niass et sa bande viennent d’adopter une prétendue résolution pour formuler des félicitations et hommages légitimes et mérités aux personnels de santé. Mais voilà qu’ils en profitent vicieusement pour délivrer un satisfecit total au ministre de la Santé et de l’Action sociale. La même Assemblée qui a refusé de donner suite à la requête de l’honorable Aida Mbodj exigeant l’audition de ministres impliqués dans la gestion de la crise, dont celui en charge de la santé.  Rien de surprenant sous les cieux des automates parlementaires de Macky Sall. Je tiens à me désolidariser, en tant que député, de cette mascarade. Les errements et tergiversations du gouvernement dans la gestion de cette crise sanitaire nous valent la situation d’incertitude que le peuple vit en ce moment.  Au-delà, cela augure du rôle de blanchiment qui sera celui de l’Assemblée nationale quant au tong-tong politico affairiste sur les mille milliards de la lutte contre la Covid. Toutes les ordonnances prises par Macky Sall dans le cadre de la loi d’habilitation seront mécaniquement ratifiées, sans détails et justificatifs des dépenses, ni débat.

Nous avions averti sur le danger de voter une telle loi d’habilitation au profit de prébendiers étatiques notoires”.

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 18 =