Rejet de la liste de Yaw à Dakar: un texte attribué à Dr Cheikh Tidiane Dieye circule, mais est réfuté par son responsable de jeunes de la plateforme Avenir Sénégal Bi Ñu Bëg, qui parle d’une « interpellation des leaders dans le cadre de leur conférence » et non d’un article à caractère public

 

Dans ce texte signé Dr Cheikh Tidiane Dieye et largement partagé sur les réseaux sociaux, le leader politique commente le rejet de la liste de Yewwi Askan Wi dans le département de Dakar, et selon lui, il n’y a ni erreur, ni méprise. Tout ce qui arrive relève de la volonté et des calculs politiciens de quelques uns.

« Si notre liste à Dakar ne respecte pas la loi c’est parce que ceux qui avaient la charge de la faire ont manqué de vigilance car le plus important pour eux était les places plutôt que le respect de la loi.

Devant nous, devant le Peuple sénégalais et devant l’histoire il faudra que tous ceux qui ont travaillé sur ces listes ou les ont simplement vus sans rien dire, par calcul ou manque de courage, doivent prendre leurs responsabilités et rendre des comptes.

Quand notre mandataire national dit que notre liste est bonne et que des candidats souhaitent seulement se désister, Barthelemy Diaz dit que la liste a été piratée et changée à l’intérieur de la DGE. Que s’est-il alors passé? Où est notre bonne liste, celle qui a été officiellement déposée et cachetée?

La plus grande faute de ceux qui ont créé tous ces torts est d’avoir cru que ceux qui refusent d’agir « comme tout le monde », refusent de rentrer dans les normes et modèles, d’appliquer les « règles » du jeu politique telles qu’elles sont comprises et pratiquées au Sénégal sont dès naïfs, ou pire des faibles.

Certains ont cru que ceux qui croient encore à la sincérité en politique, à la transparence, à la générosité et au véritable don de soi sont des enfants de cœur qui n’ont pas leur place dans cette arène de gladiateurs. Ils ont tort. Ils ont tout faut. J’ai juré, en rentrant en politique, qu’elle ne changera pas ma nature profonde. Je n’ai pas changé et je ne changerai pas in cha Allah.

Le peuple sénégalais s’interroge et nous lui devons des réponses. Sortez et parlez-nous!

Ensuite seulement nous sortirons pour parler au peuple sénégalais », écrit la note.
Une note contredite par le responsable des jeunes de la plateforme Avenir Sénégal Bi Ñu Bëg. Jules Sagna parle d’un article qui n’est pas d’ordre public, mais une interpellation des leaders faite dans le groupe de la conférence des leaders de Yewwi, et s’en explique.
« Un texte attribué au Docteur Cheikh Tidiane Dieye circule largement dans les réseaux sociaux et les médias. Je précise qu’il ne s’agit pas d’un article public signé par Docteur Cheikh Tidiane Dieye mais une interpellation des leaders faite dans le groupe de la conférence des leaders de Yewwi Askan Wi. Ceux qui l’ont sorti de là en mettant son nom dessus ont juste l’intention de profiter de cette situation pour tenter porter tord à la coalition. Tout en disant ses vérités à l’interne, Dr Dieye a réaffirmé son attachement à Yewwi askan. Le connaissant, je suis sûr qu’il saura faire ce qu’il faut, à l’intérieur, pour que notre grande coalition dépasse ces épreuves passagers ».

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire