Prière de Tabaski au Mali: le président par intérim, Assimi Goïta échappe de justesse au coup de couteau

Le peuple malien a failli assister à un drame ce mardi matin, jour de célébration de l’Eid Al-Adha, communément appelé fête du mouton. Alors qu’il venait d’assister  à la prière dirigée par l’imam ratib â la Grande Mosquée de Bamako, le président par intérim du Mali a échappé à une attaque  au couteau à sa sortie des lieux de culte. « C’est après la prière et le sermon de l’imam, ou au moment où l’imam devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c’est) une autre personne qui a été blessée », a déclaré à l’AFP Latus Tourè, régisseur de la Grande mosquée.

Interrogés par l’agence de presse française  sur la qualification de l’acte comme une “tentative d’assassinat” du président, ses services ont répondu: “Oui, tout à fait”.

 

Source Afp

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Mamadou Niang

Laisser un commentaire