Polémique LGBT: Wally Seck fait défiler ses détracteurs à la section de recherches

L’artiste chanteur Wally Seck qui défraie la polémique, n’a pas perdu de temps pour attraire ses détracteurs identifiés qui l’accusent de faire la promotion des Lgbt, à la Brigade de Recherches de la Gendarmerie.

Aussitôt sa plainte déposée hier, le défilé a commencé auprès des enquêteurs.

Le premier à être entendu, un nommé Khaly Sall, neveu du maire de Ndandane (Podor), qui été libéré sur convocation, à l’issue de son audition.

Le jeune aurait assumé, selon la publication de l’Observateur, la paternité de ses écrits dans lesquels il accusait Wally de proximité avec les Lgbt.

À l’issue du concert offert ce week-end aux jeunes de la Médina, une bande aux couleurs arc-en-ciel qui barrait le haut de la tribune mise comme scène, avait été confondue comme le symbole des LGBT, et le “Faramaren” en avait essuyé des tonnes de commentaires désobligeants. Frustré comme jamais, le fils du regretté Thione Ballago Seck a rompu le silence cette fois-ci, pour adresser des citations directes à une dizaine de sites internet et des personnes physiques qui l’attaquent sur les réseaux sociaux. 

Dans ses plaintes, Wally vise les infractions d’injures publiques, diffusion de fausses nouvelles, mise en danger de la vie d’autrui…

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Ibrahima Diouf

Laisser un commentaire