Parcelles Assainies: une fille, la troisième victime des manifestations pour la libération de Sonko

Hélas !, la liste macabre s’allonge. Les manifestations pour la libération de Ousmane Sonko ont fait une troisième victime.

Et selon le quotidien Vox Populi, il s’agit d’une fille qui a été poignardée à mort par les manifestants, aux Parcelles Assainies, devant son domicile.

Les agresseurs lui ont chipé son téléphone portable. La dépouille mortelle a été déposée à l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire