Ousmane Sonko reproduit des extraits d’en discours du point de presse où il demande aux « Sénégalais de saisir cette occasion de mettre fin au joug de Macky Sall, à la dilapidation de nos ressources, au piétinement de notre souveraineté et au spectre du 3 mandat en votant massivement pour l’opposition et contre Macky Sall le 31 juillet »

 

Nous présentons nos condoléances aux familles des immigrants clandestins qui ont perdu la vie hier à Kafountine, mais aussi aux familles des dizaines d’Africains tués à #Melilla la semaine dernière. Ces évènements sont aussi dramatiques que déshonorants pour l’Afrique.

Pendant ce temps, Macky Sall, qui est parti faire de la figuration au nom de l’UA au sein du G7, joue à la starlette en prenant des selfies avec les présidents des pays développés qui ont su rassurer les leurs afin qu’ils restent chez eux et ne cherchent pas à fuir leur continent au péril de leur vie.

Nous demandons aux acteurs de la justice de ce pays de se montrer dignes des sacrifices de leurs parents et des leurs propres, qui leur ont permis d’arriver à leur position d’aujourd’hui. Ils ne la doivent pas à Macky Sall, et leur avenir n’est certainement pas entre les mains de Macky Sall.

Prendre en otage 200 personnes pendant une dizaine de jours, pour ensuite les relâcher, à ce jour, plus de la moitié, libres de toute poursuite et ne prononcer d’accusations que contre 3 personnes, cibles politiques par ailleurs, n’est qu’une énième, mais surtout stérile expression de la tyrannie de Macky Sall. Nous saluons le courage de tous ces otages.

Nous saluons le courage désintéressé des avocats qui se sont appropriés bénévolement cette affaire; nous saluons l’honnêteté de tous les intellectuels n’adhérant à aucune mouvance, mais aussi de toutes les personnalités étrangères, qui tous, observent et s’expriment en toute objectivité et dénoncent ce qui se passe au Sénégal sous Macky Sall.

Je voudrais m’adresser au peuple. Seul le peuple est souverain. Et c’est à l’écoute de ce peuple que nous sommes. Nous accédons à la requête de ce peuple qui nous a demandé, à travers toutes ses composantes, de surseoir à notre manifestation de ce jour, au vu de plusieurs circonstances sociales, économiques et religieuses.

Nous y accédons d’autant plus aisément que notre objectif a été atteint au Sénégal : le peuple souverain a concrètement démontré son désaveu à Macky Sall.
Notre objectif a également été atteint au niveau international, en ce sens, que beaucoup ont désormais découvert et dénoncé sa tyrannie; et sa volonté de dépeindre l’opposition comme des insurgés a été éventée.

L’infime espoir de Macky Sall était de prendre le plus petit prétexte pour pouvoir réaliser son rêve secret d’annuler les élections en incriminant l’opposition comme responsable. Peine perdue !
Nous prendrons toutes les décisions idoines pour garantir que les élections législatives se tiennent effectivement ce 31 juillet 2022.

Il revient dès lors aux

Nous présentons nos condoléances aux familles des immigrants clandestins qui ont perdu la vie hier à Kafountine, mais aussi aux familles des dizaines d’Africains tués à #Melilla la semaine dernière. Ces évènements sont aussi dramatiques que déshonorants pour l’Afrique.

Pendant ce temps, Macky Sall, qui est parti faire de la figuration au nom de l’UA au sein du G7, joue à la starlette en prenant des selfies avec les présidents des pays développés qui ont su rassurer les leurs afin qu’ils restent chez eux et ne cherchent pas à fuir leur continent au péril de leur vie.

Nous demandons aux acteurs de la justice de ce pays de se montrer dignes des sacrifices de leurs parents et des leurs propres, qui leur ont permis d’arriver à leur position d’aujourd’hui. Ils ne la doivent pas à Macky Sall, et leur avenir n’est certainement pas entre les mains de Macky Sall.

Prendre en otage 200 personnes pendant une dizaine de jours, pour ensuite les relâcher, à ce jour, plus de la moitié, libre de toute poursuite et ne prononcer d’accusations que contre 3 personnes, cibles politiques par ailleurs, n’est qu’une énième, mais surtout stérile expression de la tyrannie de Macky Sall. Nous saluons le courage de tous ces otages.

Nous saluons le courage désintéressé des avocats qui se sont appropriés bénévolement cette affaire; nous saluons l’honnêteté de tous les intellectuels n’adhérant à aucune mouvance, mais aussi de toutes les personnalités étrangères, qui tous, observent et s’expriment en toute objectivité et dénoncent ce qui se passe au Sénégal sous Macky Sall.

Je voudrais m’adresser au peuple. Seul le peuple est souverain. Et c’est à l’écoute de ce peuple que nous sommes. Nous accédons à la requête de ce peuple qui nous a demandé, à travers toutes ses composantes, de surseoir à notre manifestation de ce jour, au vu de plusieurs circonstances sociales, économiques et religieuses.

Nous y accédons d’autant plus aisément que notre objectif a été atteint au Sénégal : le peuple souverain a concrètement démontré son désaveu à Macky Sall.
Notre objectif a également été atteint au niveau international, en ce sens, que beaucoup ont désormais découvert et dénoncé sa tyrannie; et sa volonté de dépeindre l’opposition comme des insurgés a été éventée.

L’infime espoir de Macky Sall était de prendre le plus petit prétexte pour pouvoir réaliser son rêve secret d’annuler les élections en incriminant l’opposition comme responsable. Peine perdue !
Nous prendrons toutes les décisions idoines pour garantir que les élections législatives se tiennent effectivement ce 31 juillet 2022.

Il revient dès lors aux Sénégalais de saisir cette occasion de mettre fin au joug de Macky Sall, à la dilapidation de nos ressources, au piétinement de notre souveraineté et au spectre du 3 mandat en votant massivement pour l’opposition et contre Macky Sall le 31 juillet. Votre objectif sera alors atteint sans coup férir.

Les questions que nous posons au peuple sont les suivantes : le peuple est-il prêt à matérialiser sa volonté et à rendre Macky Sall minoritaire au sein de l’Assemblée nationale ?
Êtes vous prêts à démontrer à Macky Sall que le Sénégal n’est pas sa propriété, à lui et son clan ?

Une seule réponse à ces deux questions : une participation massive au dernier concert de casseroles que nous organisons avant le début des préparatifs de la tabaski et de la campagne électorale, ce jeudi 30 juillet 2022 de 20 heures à 20 heures 30 minutes.

e notre souveraineté et au spectre du 3 mandat en votant massivement pour l’opposition et contre Macky Sall le 31 juillet. Votre objectif sera alors atteint sans coup férir.

Les questions que nous posons au peuple sont les suivantes : le peuple est-il prêt à matérialiser sa volonté et à rendre Macky Sall minoritaire au sein de l’Assemblée nationale ?
Êtes vous prêts à démontrer à Macky Sall que le Sénégal n’est pas sa propriété, à lui et son clan ?

Une seule réponse à ces deux questions : une participation massive au dernier concert de casseroles que nous organisons avant le début des préparatifs de la tabaski et de la campagne électorale, ce jeudi 30 juillet 2022 de 20 heures à 20 heures 30 minutes.

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire