Moussa Bèye, cadre de l’ACT de Abdoul Mbaye, regrette « un discours creux qui frise le vide » du président Macky Sall et se demande s’il est « nécessaire de continuer à suivre ce PR dont le « discours s’adresse à des cercles bien visés ou répond à des pressions »

 Un discours creux. Une platitude qui qui frise le vide. Des statistiques non exhaustives qui ennuient tout comme les conférences de presse quotidiennes. Comment remercier un personnel de santé qui est exposé comme de la chair à canon. Un remerciement qui reste que de forme. Un peu de respect non pas pour le personnel de santé, mais pour vous même, du moins ce qu’il en reste de respectable en vous. Recommander le port du masque alors qu’on a abandonné en rase campagne toute une population sans parler du riz qu’elles attendent. Le taux de croissance, de la masturbation intellectuelle sur des attentes que nous savons tous au rabais. Une économie qui a été sabotée, boycottée avec une expatriation de tout bénéfice qui en découlerait. Ce n’était pas glorieux, là nous allons vers des jours sombres. Un discours en filigrane d’un candidat alors qu’on attendait la présentation d’un bilan malgré une rallonge de deux ans du premier mandat. Pour le deuxième et DERNIER mandat on s’en serait passé. La poisse ! Est-il nécessaire de continuer à suivre ce PR? Et-on encore en droit d’attendre quoi que ce soit de grand, de noble de ce gars ? Franchement il a du mal à s’élever. Arriver à meubler le temps est une torture que vous essayez de nous imposer. Franchement tout ça pour ça , suis-je tenté de dire. Un petit directeur de service aurait fait mieux. Au fait, est-ce un message adressé aux sénégalais??? Le sentiment que ce discours s’adresse à des cercles bien visés ou répond à des pressions semble plus que probable.

Lever l’état d’urgence était une obligation dès lors qu’il ne répondait aucunement à la situation.

Décevant comme discours. Puis que nous aimons être mal traité, merci pour la dose MS.

Moussa Bèye, cercle des cadres ACT

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 23 =