Mort de Idrissa Goudiaby: la version surprenante de l’enquête

Les manifestations du 17 juin organisées par Yewwi ont fait une victime à Ziguinchor, en la personne de Idrissa Goudiaby qui a perdu la vie dans des circonstances qui jusque-là, interpellaient. Lea conclusions officielles de l’autopsie viennent de tomber et la version donnée est loin de celle déjà entendue.

D’après le journal Le Soleil de ce mardi, Idrissa Goudiaby est victime d’«une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie du cou causée par une arme blanche contondante et tranchante comme une hache ou un sabre».

Le journal précise que cette conclusion est contenue dans le rapport d’expertise médico-légale. Le document, souligne la même source, comporte cinq pages et sept chapitres (rappel des faits, admission à l’hôpital, examen externe, tomodensitométrie ou scanner, opération d’autopsie, prélèvement et discussion médico-légale).

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire