Me Oumar Youm refuse de se faire vacciner et évoque « l’équité sociale » et la « clause de conscience »

 

L’ancien ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Me Oumar Youm, a posé un acte fort et de haute portée médiatique, en décidant de ne prendre sa dose de vaccin contre la Covid-19. Pour se justifier, le maire de Thiadiaye, commune du département de Mbour, évoque « l’équité sociale » et la « clause de conscience ».

«J’ai décliné l’offre très courtoise du médecin chef de district (…). Ce n’est pas par méfiance ou par peur de vaccin, car je me suis vacciné toute ma vie. Certaines parties de mon corps en portent les stigmates. Mais, je pense simplement que le vaccin ne doit pas être une arme idéologique ou diplomatique, encore moins un instrument approfondissant davantage la cassure entre les citoyens, les riches et les pauvres, les élus et les électeurs, les gouvernants et les gouvernés»,  serine Me Youm cité par le journal Le Quotidien.
Me
« Comment regarder demain mon conseiller municipal dans le blanc des yeux, la conscience apaisée, mon épouse, mes enfants, les agents municipaux, les populations qui m’ont élu».

C’est pourquoi usant de la clause de conscience, l’ancien ministre dit préférer « attendre le vaccin pour tous, au nom de l’équité sociale ».

TASSXIBAAR
Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire