Marché relatif à la fourniture de tuyaux Pvc dans le cadre de la réalisation du projet du Plan Jaxaay: Oumar Sarr accusé d’avoir fait signer un chèque de 500 millions, une contribution au financement des préparatifs de la campagne électorale de 2007

Le dossier d’instruction de l’affaire des produits phytosanitaires et logements du Plan Jaxaay vient d’être bouclé et remis au juge correctionnel.

Huit longues années ont suffi pour épingler du beau monde parmi lesquels, Aïda Ndiongue, Abdou Aziz Diop, le coordonateur d’alors du projet, Serigne Ly, Ibrahima Diallo, Mboré Ndiaye… poursuivis pour tentative d’escroquerie, complicité d’escroquerie sur des deniers publics, faux et usages de faux en écritures privées.

Ministre de tutelle à l’époque, le nouvel transhumant Oumar Sarr, est également éclaboussé par les conclusions de l’instruction. Les auditions qui ont portées sur le marché relatif à la fourniture de tuyaux Pvc, font savoir selon le quotidien Les Échos, que « lesdits tuyaux avaient été offerts gratuitement au Sénégal par un autre pays, mais Wouro Ba, conseiller en planification affecté au Plan Jaxaay, révèlera que le ministre Oumar Sarr lui avait demandé, en toute illégalité et sur proposition de Farba Senghor, d’établir un chèque d’un demi-milliard de francs cfa pour le paiement de ces tuyaux. Une pactole qui devait servir à la contribution du Plan Jaxaay au financement des préparatifs liées à l’élection présidentielle de 2007 », précise le quotidien dakarois.

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire