Mamadou Ndiaye, un jeune sénégalais de 22 ans, tué par des maghrébins, en marge d’un match de football qui a mal tourné à Marseille

 

Un an presque après le drame survenu en région parisienne, exactement au mois de septembre 2020, avec la mort du jeune encadreur de foot d’origine sénégalaise, Ndiaga Samb, retrouvé tué en marge du classico Psg-Om (0-1),  un autre sénégalais est à nouveau assassiné en France, cette fois dans la cité phocéenne. . Il s’agit de Mamadou Ndiaye, un jeune de 22 ans vivant à Marseille. Ce dernier, selon son ami également témoin des faits, se disputait avec des maghrébins lors d’un match de football. Une dispute au cours de laquelle il a été agressé avant de rendre l’âme. « Il a été agressé par trois jeunes maghrébins. L’un d’eux a été arrêté. L’enquête suit son cours. Mais, ce garçon n’était mêlé ni de près, ni de loin à ces histoires de trafic de drogue qui est en train de gangrener la ville », a indiqué la source de Emedia.

Son père qui vit en Italie, devrait se rendre à Marseille pour les besoins des obsèques. Depuis le mois de juin, il y a eu 9 meurtres dans la rue non élucidés. Pas plus tard qu’il y a deux semaines, un jeune guinéen est mort à coups de Kalachnikov. Un jeune gambien aussi a été victime de ces meurtres. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, pour s’enquérir de la situation des familles. Depuis le début de l’année 2021, 14 jeunes ont été tués à Marseille.

 

Source Emedia

 

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Mamadou Niang

Laisser un commentaire