Maladie mystérieuse des Thiaroye-sur -mer: Le stade Ngaladou Diouf de Rufisque mis à contribution pour isoler 300 pêcheurs d’origines diverses

Les principales autorités sanitaires comme étatiques sont sur le qui-vive depuis hier avec la recrudescence des cas de pêcheurs touchés par la maladie mystérieuse qui sévit à Thiaroye-sur-mer. A la suite du ministre de la Santé et de l’action sociale qui a mis en place un dispositif sanitaire en concordance avec le district sanitaire local, le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall, a mis les pieds dans la pâte en décidant de mettre en quarantaine les principaux pêcheurs qui ont choppé la maladie. Au nombre de 300, ces malades touchés au visage, aux lèvres et dans différentes parties du corps, ont été transférés, hier mercredi soir, au stade Ngalandou Diouf de Rufisque. Issus de Toubab Dialaw, Yenne, Niangal, Ndépé, Diokoul, d’autres localités de pêcheurs de la presqu’île du Cap vert, ils ont tous entre 15 et 35 ans. C’est à bord de quatre ambulances mises à disposition des autorités locales que le Gouverneur a facilité le transfert des patients qui inquiètent leurs parents. Le stade Ngalandou Diouf est bien sécurisé et des matelas ont été mis à la disposition des malades, à qui, seule l’équipe médicale a accès. Tous les maires des communes et le Conseil départemental de Rufisque sont mis à contribution.

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 12 =