L’histoire d’un rond-point…

Nous sommes à un tournant décisif de notre histoire et il appartient à chaque citoyen de prendre ses responsabilités face à ces dérives autoritaires.
Jamais la violence d’Etat n’a été aussi exacerbée pour museler un adversaire politique, allant même jusqu’à le kidnapper pour les beaux yeux d’un chef en manque d’estime sociale. Un seul homme a pris en otage ce qu’on avait de plus cher, notre stabilité légendaire.
Aujourd’hui ils ont tiré à balles réelles sur un jeune de 20 ans, qu’en sera-t-il demain lorsque les populations sortiront pour manifester leur ras-le-bol?
Au regard de tout ce qui se passe, ne pas prendre position c’est cautionner ces arrestations arbitraires.
Que tous ceux qui ont enfilé une cape de neutralité, par peur de perdre des avantages professionnels ou je ne sais quel autre privilège, sachent qu’ils auront participé à rendre ce régime plus fort.
DJIMBA DIOUF
Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Ibrahima Diouf

Laisser un commentaire