Le secteur privé ghanéen fait tâche d’huile sous nos tropiques, en collectant $7,5 millions (41, 77 500 000 Cfa), pour construire, en 93 jours, un hôpital moderne dédié aux maladies infectieuses

Au Ghana, l’appel à la solidarité économique lancé par l’État aux privés, dans le cadre de la crise du Covid-19, est plutôt bien compris par les richissimes industriels et entrepreneurs. Le secteur privé, plutôt que de donner des chèques au gouvernement et des seaux aux populations, a réuni $7,5 millions (41, 77 500 000 FCfa), pour construire  en 93 jours, un hôpital moderne de 100 lits dédiés aux maladies infectieuses. Les noms des contributeurs sont gravés à l’entrée de la majestueuse édifice hospitalière.

 

 

TASSXIBAAR 

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 1 =