Le président turc Erdogan qualifie « d’attaque ignoble » la caricature faite sur lui par les « vauriens » de Charlie Hebdo pendant qu’Ankara promet « une réponse judiciaire et diplomatique »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a vivement critiqué mercredi 28 octobre une caricature de lui publiée par l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, la qualifiant d’«attaque ignoble» commise par des «vauriens». «Je n’ai pas regardé cette caricature (…) Il est inutile de dire quoi que ce soit au sujet de ces vauriens», a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Ankara. «Ma colère n’est pas due à l’attaque ignoble contre ma personne, mais aux insultes contre le prophète» Mahomet, a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, la présidence turque a pondu un communiqué annonçant des représailles.  «Les actions judiciaires et diplomatiques nécessaires seront entreprises contre ladite caricature», a révélé la direction de la communication, en français, dans un contexte de tensions croissantes entre Ankara et Paris.

Peu après cette déclaration, le parquet d’Ankara a annoncé l’ouverture d’une enquête contre les dirigeants de Charlie Hebdo.

 

 

 

 

Source rfi.fr

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =