« Le poème de Tahirou Sarr à Babacar Ngom Sedima »

Sénégal mon Sénégal
Sénégal des Voleurs de Terres
Sénégal que chante Babacar Ngom
Au bord de son Kfc sur la Corniche
Je ne t‘ai jamais connue
Mais mon regard est plein de Mépris
Ton monstrueux personnage Anta Ndinglére
Ta tentative de corruption repoussée
Ton persistant abus de pouvoir
Ton arrogance indisposante
Sénégal dis-moi Sénégal
Est-ce donc toi ce dos qui se courbe
Et se couche sur la vulnérabilité de vieux paysans
Alors gravement une voix me répondit:
Fils Arriviste, ces paysans pauvres et tristes
Ces vieux pères de famille à Ndinglére
Loyalement combattifs pour garder leurs terres
C‘est le Sénégal ton Sénégal qui repousse
Qui repousse fièrement et légitimement
Et dont les paysans ont peu à peu
L’amère saveur de la Justice.

Inspiré de « Afrique mon Afrique »
David Diop 🤗🇸🇳

Ps: Anta = Hantant = verbe Hanter !

TAHIROU SARR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =