Le Pastef se lance à la conquête des mairies de Thiés

Les prochaines élections locales de janvier 2022 risquent d’être âprement disputées dans la capitale du Rail. En plus des tenants du pouvoir qui vont vouloir arracher des pans entiers des communes contrôlées depuis presque deux décennies par le Rewmi d’Idrissa Seck quasiment englouti par le parti présidentiel l’Apr, plusieurs autres formations politiques dont la plus notable, le Pastef de Ousmane Sonko, vont partir à l’assaut de la forteresse intouchable du président du Conseil économique social et environnemental (Cese).

Dans cet élan, le parti Pastef de la ville de Thiès a initié ce week-end un «doxantu», du rond-point Guinth au marché central, en présence de Birame Soulèye Diop. Selon le quotidien L’AS, à cette occasion, l’Administrateur général de Pastef a rencontré les commerçants, a échangé avec eux, analysé leurs problèmes et réfléchi sur des pistes de solutions à apporter.

Le petit-fils  de El Hadj Tafsir Ahmed Barro Ndiéguène envisage de prendre langue avec les militants du parti qui travaille au marché central de Thiès, lequel est une représentation de la société sénégalaise en miniature.

Le constat est qu’on peut y retrouver des diplômés qui s’y adonnent à la vente de légumes, des chaussures ou encore aux métiers de la cordonnerie…

Birame Soulèye Diop compte s’approcher de ces citoyens abandonnés à eux-mêmes et qui ont pu trouver une reconversion dans ce marché qui, malheureusement, ne leur offre pas toutes les opportunités à cause de problèmes récurrents.

C’est dans cet élan qu’il a annoncé la candidature du parti Pastef dans les différentes mairies de la ville.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire