Le mouvement citoyen Y en à marre liste le nombre de personnes victimes de tortures dans les commissariats de police et postes de gendarmerie

 

| NOTRE POLICE ET NOUS |

Cas de tortures subies par des simples citoyens qui ont vu leurs droits bafoués dans des commissariats de police et brigades de gendarmerie alors qu’ils étaient en garde à vue.

👉🏿 Alioune Badara Mbengue, torturé le 12 juillet 2002 par six gardes pénitentiaires de la prison de Rebeuss de Dakar.

👉🏿 Bineta Guèye, Margo Samb, Ousmane Ndiaye, Serigne Boubou Ndoye et El Hadji Malick Samb violentés et torturés le 26 septembre 2006 par des éléments de la Légion de la gendarmerie d’intervention (Lgi) à Ouakam.

👉🏿 Dominique Lopy est décédé dans les locaux du commissariat de Kolda le 13 avril 2007. Le président du Conseil régional avait porté plainte contre lui pour vol d’un poste téléviseur, fait qu’il a toujours nié.

👉🏿 Alioune Badara Diop a rendu l’âme dans les locaux du commissariat de Ndorong à Kaolack, le 13 décembre de la même année.

👉🏿 Aïda Camara, tuée dans les locaux du commissariat central de Dakar, le 27 novembre 2008.

👉🏿 Mamadou Bakhoum retrouvé mort le 23 janvier 2009 dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Karang, poste frontalier avec la Gambie.

👉🏿 Aboubacry Dia, tué dans les locaux du commissariat de Matam le 18 novembre 2009.

👉🏿 Abdoulaye Wade Yinghou, tué le 14 juillet 2010 par des policiers du commissariat de Yeumbeul, lors d’une manifestation.

👉🏿 Yatma Fall, torturé dans les locaux du commissariat de police de Saint-Louis, le 13 avril 2011.

👉🏿 Malick Ba à Sangalkam, tué à bout portant lors d’une manifestation.

👉🏿 Mamadou Diop écrasé par un camion de police à la place de l’Obélisque.

👉🏿 Pape Sarr torturé au commissariat de Thiaroye jusqu’à ce qu’il prenne feu dans le commissariat. Il mourra dans ses bandages à l’hôpital. Jusqu’à ce jour aucun coupable ni sanctionné.

👉🏿 Elimane Touré, mort dans le commissariat du Port. Jusqu’à présent aucun coupable, aucun sanctionné.

👉🏿 Sans oublier Abdoulaye timera, Lamine Koita,Seck Ndiaye et Yamadou Sané tous victimes de bavures policières

La liste est loin d’être exhaustive.

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire