Le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome, en parfait mouride et le sac en bandoulières de 50 millions à Touba…

Le poste de ministre requiert certaines prérogatives dont il faut être inculquées avant d’accepter la fonction. Novice dans l’exercice de ses nouvelles fonctions de membre du gouvernement où il a hérité du très sensible poste de ministre de l’intérieur, le magistrat et ancien agent judiciaire de l’État, Antoine Félix Diome, est plus habitué des rencontres des parquets où il a hérité certains réflexes.

Pour sa première sortie officielle à Touba, où il s’est rendu pour apporter la solidarité du gouvernement, en une sorte « aide d’urgence » aux sinistrés de l’incendie du marché Ocass, le ministre est complètement passé à côté de la plaque. Selon le quotidien l’As qui a relaté le compte rendu de la rencontre que Antoine Félix Diome a initié avec les pisse-copies, le ministre a sorti un sac en bandoulière qui contenait des liasses estimées à 50 millions Fcfa, en pleine conférence de presse.

Des images insolites que les photographes se sont donnés le plaisir d’immortaliser qui n’honorent pas une autorité de son rang, mais témoignent de son rang de talibé sans protocole.

 

 

 

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 23 =