Le journaliste Pape Ndiaye n’a pas bénéficié de la clémence du juge des flagrants délits qui l’a condamné à 1 an dont 3 mois ferme

 

L’audience des flagrants délits était dominée ce matin par le procès du journaliste Pape Ndiaye, et a donné son verdict.

Arrêté depuis le 12 mai, le journaliste chroniqueur de Walfdjri poursuivi pour escroquerie, avait vu son procès renvoyé, pour défaut de présence de la partie civile, le 17 mai, mais le juge n’a pas été clément ce lundi 31 mai, et l’a condamné à une peine d’1 an dont 3 mois ferme.

Pour rappel, les parties civiles, Ndèye Awa Ndir et Mamadou Lamine Mbengue,reçu le remboursement des montants à l’origine des poursuites contre le journaliste.

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire