Le Fc Barcelone, finalement le seul club qui avait besoin de la Super League

 

Le FC Barcelone a bien besoin de l’argent promis aux participants de la Super League. Car le bilan financier de l’écurie de Liga n’est pas bien reluisant..

Si les clubs anglais ont déjà dit adieu à la Super League et que les Italiens les ont suivis, le FC Barcelone de son côté a été partisan du projet depuis le début, et l’est toujours. Comme le frère ennemi merengue, l’écurie barcelonaise a de bonnes raisons de pousser pour que cette compétition très rémunératrice prenne forme. Avec une situation financière catastrophique, un Espai Barça à construire, des recrues et de nouveaux contrats à signer, les Barcelonais auraient bien besoin de ces 350 millions d’euros annuels.

Et comme l’explique El Pais,  la situation est vraiment tendue en interne. Clairement, il ne s’agit pas d’augmenter ses entrées d’argent pour flamber et recruter quelques galactiques, il s’agit de récupérer des sources de revenus pour survivre. Tout simplement. C’est notamment pour cette raison que Joan Laporta, qui n’était pas spécialement favorable à cette ligue fermée de prime abord, a changé d’avis dès qu’il a pris ses fonctions début mars.

Le Barça craint de ne pas pouvoir payer les salaires

Le sérieux journal espagnol explique que pour le boss barcelonais, la stabilité et la pérennité du Barça dépendent de la création de cette Super League. Le média précise qu’en interne, on redoute clairement ce mois de juin, au cours duquel il faudra faire face à de nombreux payements, à savoir de l’argent dû à d’autres clubs, les salaires des joueurs dont le règlement avait déjà été reporté et d’autres frais liés au fonctionnement du club.

Certains de ces accords qui ne pourront pas être honorés, risquent de mettre le club dans de sérieuses difficultés, en plus d’abîmer l’image de marque du Barça. On rappelle aussi qu’en cas de non-versement de salaires ou d’indemnités de transferts, cela pourrait même se traduire en justice et causer de gros soucis sportifs au club avec des sanctions généralement sévères. Le deuxième de la Liga a besoin de liquidités, et va donc devoir se tourner vers d’autres solutions que la Super League, qui aurait été un sacré coup de pouce pour l’institution catalane…

 

Footmercato 

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire