Le collectif des artistes et acteurs culturels prennent d’assaut la mairie de Aliou Sall, pour lui réclamer les 16 millions alloués en 2018 et leurs subventions de l’année 2017

Alors que ses jeunes partisans et suiveurs poussent à travers une campagne de presse à peine déguisée, pour son retours à la gestion publique à travers une nomination présidentielle, le maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall doit d’abord se débarrasser des artistes et acteurs culturels de ladite localité qui lui réclament depuis deux ans, la lumière sur leurs subventions de l’année 2017 et sur une somme de 16 millions Fcfa attribués par le conseil municipal aux activités culturelles de 2018. Le Collectif s’offusque et se rappelle que le 23 juin 2018, le maire Aliou Sall avait convié la presse et certains parmi eux, à une conférence de presse pour lancer officiellement le Festival International de Guédiawaye « cultures et musiques ethniques » pour les 06 et 07 octobre 2018. Un événement qui n’aura jamais lieu et dont l’annulation ne leur sera jamais communiqué non plus. Le Collectif, sous la houlette de Pape Meissa Guèye, qui se désole également de la non prise en compte de la Culture, parmi les priorités du maire depuis son installation à la tête de la commune, n’entend pas le laisser faire, et va tenir le mardi prochain, un sitin devant les locaux de la mairie de Guédiawaye, pour jeter au discrédit la gestion qu’ils jugent opaque de la politique culturelle de Aliou Sall, qui n’a pas respecté, toujours selon eux, sa promesse de faire de Guédiawaye, une ville culturelle.

 

 

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 1 =