L’ancien ministre, Aminata Lô Dieng fait les frais du couvre-feu et de son animosité politique et est poursuivie pour outrage à agent

L’ancien ministre sous Wade, et leader de l’alliance patriotique pour l’émergence et le libéralisme /Joko jubel, jarinu (Apel/3J),  a été aperçue en garde à vue hier à la gendarmerie de Ouakam.

Aminata Lô Dieng qui se distingue  depuis la fin du régime libéral par un discours parfois radical envers la majorité présidentielle, fait les frais d’une violation du couvre-feu et non pas d’une offense ou outrage au Chef de l’Etat comme l’indique une rumeur, mais plutôt d’outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions.

Les motifs de son arrestation découlent de la nuit du jeudi 28 janvier dernier, où en compagnie de son frère, elle a enfreint les horaires du couvre-feu, en cherchant à 21 heures passées, à chercher à manger pour son fils, qui devait aller à l’école le lendemain. Embarqués tous les deux à la brigade de gendarmerie, elle sera libérée et son frère retenu, ce qui la fera sortir de ses gonds, selon la publication de l’Observateur.

Revenue rendre visite à son frère le lendemain, Aminata Lô Dieng sera encore retenue pour un nouveau spectacle éclatant où elle ne ratera pas le régime présidentiel, et placée en garde à vue, en attendant un possible  déferrement au parquet, sauf dernier rebondissement.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire