La ville de Rufisque et le monde de l’arbitrage en deuil avec le décès de Badara Mamaya Sène

L’ancien arbitre international et président de la commission d’arbitrage de la Caf n’est plus.  Badara Mamaya  Sène est décédé ce matin chez lui, à Rufisque, des suites d’une maladie, et laisse orphelin le monde de l’arbitrage et toute une ville de Rufisque dont il a dirigé la commune entre 2009 et 2014.

Pédagogue hors pair, Badara Mamaya Sène a été à la base de la formation de la plupart des arbitres internationaux sénégalais comme Falla Ndoye, Badara Diatta, et l’illustre arbitre international Malang Diedhiou, qu’ils a couvés durant leurs carrières respectives. Le grand fait d’armes du “baobab” du football sénégalais, est la finale de la Can 1992 qui s’est déroulée au Sénégal opposant la Côte d’Ivoire au Ghana qu’il avait dirigée de main de maître.

 

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 3 =