Karim Wade crée la discorde au Pds et brûle la cérémonie de lancement de vente de cartes

L’éloignement des hautes sphères du pouvoir et l’exil forcé commence à peser lourd sur le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, qui est pressé de revenir au pays, mais préside par procuration le parti démocratique sénégalais.

Le parti historique déchiré par des départs massifs de responsables politiques à l’instar du mythique Oumar Sarr et de ses nouveaux compagnons, Me El Hadji Amadou Sall et Babacar Gaye qui ont fini de créer une nouvelle formation politique  Parti des Libéraux et Démocrates/And Suqali (PLD/AS), frustrés qu’ils sont par la main-mise à distance d’un Karim Wade, est aujourd’hui encore secoué par les démons du feu activé par le successeur de l’apôtre du Sopi.

La cérémonie de lancement de vente des cartes du Pds a été encore marqué par le retour des flammes libérales, avec des confrontations âpres entre des militants divisés par la nouvelle animosité entre Karim Wade et Bara Gaye, longtemps considéré comme le binôme de l’ancien homme fort du régime de Wade.

Le maire de Yeumbeul écarté de la supervision de la vente des cartes au profit d’un certain Lamine Thiam, a vu ses fidèles se sentir humiliés au point que l’un d’eux a arraché le micro pour fustiger l’absence de son leader de la cérémonie. La permanence Oumar Lamine Badji est aussitôt transformée en une vingtaine de minutes en un champ de bataille, avec des jets de pierres, la sortie de pompes à gaz, l’utilisassent de branches d’arbres et autres matériels qui étaient à portée de main, entre les partisans de Bara Gaye et les autres militants du Pds, particulièrement les jeunes du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel). Les responsables politiques présents Doudou Wade et Woré Sarr sont évacués alors que le feu couvait alors que les pro Bara Gaye sont évacués par les agents de sécurité. Les jeunes du maire de Yeumbeul n’en démordent pas d’emporter la vérité et un parmi eux estime qu’ils ont réussi leur combat du jour, et qu’ils vont se préparer pour ceux des jours à venir, sûrs qu’ils ne sont qu’au début, sic. Un autre fait cette remarque sur le sort de Bara Gaye. « Tout le Sénégal est témoin des sacrifices de Bara Gaye pour le Pds. Il a trimé pour ce parti en donnant de son temps et de ses ressources. Et maintenant, on veut l’écarter comme un malpropre. Eh bien, ça ne passera », declare-t-il avant d’enchainer: « des vautours ont déclenché la campagne de liquidation de Bara Gaye, en allant raconter des contrevérités à Karim Wade qui les a crues sans chercher à recueillir la version de Bara. Nous allons nous battre pour rétablir la vérité », se défouler ce militant repris par le journal « Les Échos ».

 

 

 

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 7 =