Journée de l’Afrique: le Président Macky Sall prononcé un discours fort en faveur de « la mobilisation générale de nos énergies et de nos intelligences pour bâtir ensemble l’Afrique de nos rêves », l’Afrique des infrastructures

 

L’Organisation de l’Unité Africaine est née il y a 59 ans (le 25 mai 1963) à Addis-Abeba (capitale de l’Ethiopie). Cette instance regroupant la quasi-totalité des pays africains a connu une légère mutation en 2002 en devenant l’Union africaine (UA).

Président en exercice de cette institution panafricaine, le Chef de l’Etat Macky Sall a adressé, ce mercredi, un message à l’endroit du continent. Il s’est, dans un premier temps, félicité des efforts effectués par les « pères-fondateurs dont la vision lumineuse, transcendant les barrières, a allumé la flamme incandescente de l’unité africaine voilà maintenant 59 ans », dit-il.

Des jalons sur lesquels  le Président de la République souhaite s’appuyer pour continuer à bâtir un continent uni avec l’implication de ses pairs  notamment « à travers l’Agenda 2063 et les initiatives du Nouveau partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) ; enfin, par la mise en place progressive de la Zone de Libre Échange continentale africaine ».

Même si le Chef de l’Etat se réjouit des avancées importantes enregistrées par l’Afrique, il estime que les défis le sont tout autant. « Je pense à la paix, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme ; à la protection de l’environnement ; et au développement économique et social inclusif, tenant compte des besoins spécifiques des jeunes et des femmes : notamment l’éducation, la formation, l’emploi et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles », souligne Macky Sall qui n’omet pas de citer les problématiques liées à la gouvernance politique et la recrudescence des coups d’Etat constatée ces dernières années sur le continent.

« J’appelle à la mobilisation générale de nos énergies et de nos intelligences pour bâtir ensemble l’Afrique de nos rêves ; l’Afrique des routes, des autoroutes, des chemins de fer, des ports, des aéroports, des centrales électriques, des fermes agricoles, des produits pharmaceutiques et médicaux, des parcs industriels et numériques ; de la création artistique et culturelle et du génie sportif », exhorte le Chef de l’Etat.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire