Insultes de Moustapha Cissé Lô: Yakham Mbaye donne le feu vert à ses avocats qui déposent une plainte qui risque d’éclabousser toute la classe politique avec des déflagrations allant jusqu’à une famille religieuse et une organe de presse

Tout risque de basculer dans les prochaines heures dans la bataille judiciaire engagée par Yakham Mbaye à l’encontre de Moustapha Cissé Lô suite aux audios virales particulièrement injuriantes de ce dernier.

Le directeur général de l’astre national Le Soleil, a câblé ses avocats Mes Ousmane Sèye, Baboucar Cissé, Bamba Cissé et Abdou Dialy Kane, qui ont d’ores et déjà déposé une plainte, hier après-midi, sur la table du Procureur de la République, après avoir concocté leur plan de travail des jours durant sur l’affaire.

Il se susurre que des éclats violents sont attendus de cette bombe judiciaire qui risque de toucher toute la classe politique avec des prolongements jusqu’à un homme politique et un membre d’une famille religieuse et une organe de presse, qui trempent tous dans la diffusion des audios injurieuses de Moustapha Lô. L’ancien secrétaire de la communication aurait bétonné son dossier avec des éléments matériels compromettants remis au Parquet.

Un parquet visé pour les délits d’« atteinte à la mémoire des morts », une « violence verbale sans précédent », des « menaces » et des « insultes par le biais d’un système informatique », et qui dans ses articles 431-42 et 431-43 du Code pénal convoqués par les avocats sont applicables pour les visés  d’une peine allant de six mois à sept ans ferme.

En attendant, Yakham Mbaye, se terre dans une retraite assourdissante, refusant toute médiation, et se déclare juste convalescent et atteint au plus haut point par les insultes de Moustapha Cissé Lô.

 

TASSXIBAAR

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 12 =