Ibrahima Sène alerte le Corps médical à ne pas valider et s’opposer vigoureusement à l’achat des vaccins Arnmessenger de Pfizer

Chers Compatriotes du Corps médical, je vous donne en partage en guise d’alerte, la décision  d’arrêt de la vaccination que vient de prendre le gouvernement Espagnol à l’encontre de Pfizer, basé sur l’ARNmessenger.

Ne laissez donc pas vos collègues liés au Big Pharm dans nos laboratoires et notre administration de la Santé publique,  influencer nos décideurs politiques pour imposer à notre peuple ce genre de vaccins.

 L’Europe , pour des raisons géopolitiques, a décidé de passer outre les principes de précaution en la matière en commandant ces types de vaccins hautement controversés en mileu professionnel, et l’ Espagne qui le premier  a débuté de vacciner massivement sa population vient d’en payer un lourd tribut déjà dans le cours terme, sans attendre les effets sur le long terme qui sont l’objet des controverses.

 Notre pays a déjà acheté le vaccin chinois qui n’est pas l’objet de controverses  et va débuter la vaccination avec, mais il vient de recevoir 2milliars d’aide des USA pour s’acheter des vaccins. Ne laissez pas notre gouvernement être obligé d’acheter ces vaccins à base d’ARNmessenger.

 Notre peuple compte sur votre professionnalisme et votre haut sens d’éthique de responsabilité, pour être préservé du malheur qui s’est déjà annoncé en Espagne,  avec ces types de vaccins.

 

      Ibrahima SENE PIT/SENEGAL                          Dakar le 22 février 2021

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire