Guy Marius dénonce « la culture du népotisme » du ministre Abdoulaye Diop

ABDOULAYE DIOP OU LA CULTURE DU NÉPOTISME

Abdoulaye Diop est le ministre de la culture. Du moins, le ministre du népotisme. Depuis qu’il est ministre, il a fait recruter 19 personnes de son clan politicien au ministère de la culture au détriment de sortant.e.s de l’École nationale des arts.

CHEZ ABDOULAYE DIOP, 37 VIENT AVANT 36, 2017 AVANT 2016

Pire, alors que la 36e promotion sortie de l’École nationale des arts attend son recrutement par l’État, il a fait recruter des sortants de la 37e promotion. Dans cette 37e promotion, il a fait recruter le fils du conservateur de la Maison des esclaves et neveu de son conseiller technique. Il a également recruter la nièce du directeur des Arts.

Il y’a au moins 11 retraités dans les différentes structures du ministère qui acceptent la politique clientéliste du ministre du népotisme.

19 et 11 font 30. Il y a 29 chômeurs sortants de l’école nationale des arts.

Le ministère de la culture est même incapable de donner des stages rémunérés aux sortants de l’école nationale des arts. Pendant ce temps ils cannibalisent nos ressources.

Nous demandons que ces professionnel.le.s qui sortent de la seule école des Arts au Sénégal, qui ont fait trois ans de formation pour avoir un diplôme d’État soient rétablis dans leurs droits dans les meilleurs délais.

Il est temps d’avoir un minimum de consensus. Nous ne pouvons plus accepter les recrutements politiciens au détriment des ayants droit.

Guy Marius Sagna

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 13 =