Gambie : l’armée gambienne dépêchée pour éteindre des feux de cases et des affrontements entre frères sénégalo-gambiens de deux villages frontaliers, portant le même nom de Kerr Mot Ali

A Gambian soldier salutes during Senegal????????s national anthem during the opening ceremonies for Western Accord 2012, Thi????s, Senegal, July 9, 2012. U.S. service members, primarily reservists and guardsmen from the Army, Navy, Air Force and Marines are taking part in Western Accord, a multi-lateral exercise with Senegalese and several Western African nations.

 

L’armée gambienne vient de se déployer à la frontière avec le Sénégal à la suite de violents affrontements entre les habitants du village de Kerr Modou Ali, district du Haut Saloum du côté gambien et le village voisin du même nom du côté du Sénégal. Selon la source du site Atlanticactu, 3 maisons appartenant à des gambiens ont été incendiés par des Sénégalais. Et par une vendetta, tous les villages environnants gambiens ont été appelés en renfort.

Ce sont trois maisons qui ont été incendiées, ce samedi matin, à Kerr Mot Ali, à la suite d’une bagarre qui a éclaté entre parents villageois de Kerr Modou Ali en Gambie et au Sénégal. Le village de Kerr Mot Ali, dans le district de Lower Saloum, a été créé par des gambiens de la la famille Seck qui étaient persécutés sous le règne de l’ancien président Yahya Jammeh. C’est d’ailleurs à cause de cette persécution que certains ont franchi la frontière pour s’établir au Sénégal et y créer un nouveau village avec le nom de Kerr Modou Ali.
Mais depuis quelques années, les habitants des deux villages, séparés uniquement par une frontière, se sont engagés dans des luttes incessantes pour des questions foncières. La dernière en date, a éclaté ce samedi matin, dont les affrontements ont débouché sur l’incendie de trois maisons du côté gambien.
Selon le porte-parole adjoint de la police, l’inspecteur Alieu Jamanka, « Trois maisons du même village ont été incendiées à Kerr Modou Ali du côté gambien dans le district de Lower Saloum dans le CRR North. L’affaire a été signalée au poste de police de Njau et elle fait l’objet d’une enquête. ».
« Avec cette énième attaque de nos parents sénégalais, nous avons tout perdu, aussi bien nos maisons que nos semences et engrais. Ce sont nos parents qui ont décidé de s’installer au Sénégal et là-bas, ils ont des terres que nous ne leur contestons pas mais qu’ils nous laissent tranquille car, la prochaine fois ça risque d’être très grave », a confié Alieu Seck à Atlanticactu.com.
Selon des témoins, les hostilités ont démarré après qu’une case du marabout de Kerr Modou Ali (Gambie) a été incendiée, les villageois soupçonnant leurs frères et sœurs sénégalais.
Des policiers ont été déployés dans le village et l’armée gambienne est arrivée sur les lieux et a commencé les patrouilles.

TASSXIBAAR source Atlanticactu

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire