FOOTBALL : GFC, UN CLUB MIS A TERRE PAR LA POLITIQUE POLITICIENNE.

Le Guédiawaye Foot Club, l’équipe phare du département de Guédiawaye traverse actuellement des moments de turbulence indescriptible. En moins de 3 ans, l’équipe qui jouait les grands rôles dans le champion D1 sénégalais, flirte aujourd’hui avec les bas-fonds de la deuxième division. Une situation critique et traumatisante que beaucoup ne parviennent à comprendre et qui font regretter aux nostalgiques le passage à succès du président Diamil Faye à la tête de ce club.

Que s’est-il passé entre temps pour que le GFC perde son statut et se trouve dans les profondeurs du football sénégalais ?

Une question qui mérite de petits rappels selon les informations à notre disposition. En effet, à l’ère de Monsieur Djamil Faye, selon les dires des membres de l’association, ce dernier ne rendait compte à personne et gérait le club comme bon lui semble. Ce qui serait la cause de la rupture de leur partenariat, malgré de vives contestations des supporters contre l’association qui a agi avec la complicité de la fédération sénégalaise de football dont un membre siégeait. Djamil Faye quittera le club malgré de brillants résultats sportifs et sociaux. Sous sa présidence, en plus des joueurs salariés, il rétribuait beaucoup de jeunes du département de Guédiawaye, et contribuait à la lutte contre le chômage qui suffoque la banlieue dakaroise. Les supporters ont vécu des moments historiques avec lui.

Il sera suppléé par Pape Thialis FAYE, un politicien proche du pouvoir et sous l’aile de l’association dont certains membres très connus appartiennent à l’appareil politique du pouvoir. Une symbiose, un mélange qui devait se concrétiser par de bons résultats. Hélas l’équipe ne se remettra du départ de son mécène et peine à gagner un petit match sur son propre terrain. Les conséquences, nombreuses défaites qui précipitent la descente du GFC en deuxième division, au grand dam des amateurs de football qui sans le dire à haute voix, murmuraient de droite à gauche que cette situation était prévisible vu l’attitude honteuse de l’association qui a injustement stoppé la vision de Djamil Faye pour un simple conflit d’intérêts crypto personnels.

Ce passage de Thialis Faye ne restera pas dans les annales. Une gestion qui a été émaillée par des retards (non-paiements) de salaires, des ruptures de contrat, des licenciements d’entraineurs. C’était tout simplement moribond. Il n’y avait rien de semblant au professionnalisme.

Aujourd’hui, ce même Thialis Faye fait les frais de l’incurie de l’association qui l’a éjecté de la tête du GFC et a d’ores et déjà nommé comme directeur sportif, l’ancienne star des Lions, El Hadj Ousseynou DIOUF, qui en sera à sa première expérience au poste. Une acquisition qui fait l’objet de tous les commentaires, et que d’aucuns lient à sa proximité avec EL HADJ MALICK GAKOU qui aurait le club dans son viseur, selon le déchu THIALIS FAYE qui n’est pas allé par quatre chemins en l’accusant d’être le chef d’orchestre de la situation qui prévaut à Guédiawaye Football Club.

En attendant, la population de Guédiawaye réclame la tenue immédiate d’une Assemblée Générale car le mandat de 4 ans des membres du bureau de l’association est arrivé à termes.

TASS XIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire