Épinglé par un rapport sur des dépenses illicites de prestige, l’ancien maire de Mantes-la-Jolie, Michel Vialay révèle en même temps que d’autres personnalités, à Macky Sall, des cadeaux de luxe

L’ancien maire de Dakar fait des émules. Épinglé dans le cadre de la caisse d’avance de la ville de Dakar, condamné puis gracié par son bourreau politique, Khalifa Sall s’était longuement défendu, se plaignant notamment d’avoir, dans le cadre de l’utilisation de cette fameuse caisse noire, aidé des personnalités notoires de la politique sénégalaise, dont l’actuel président Macky Sall, avec qui il cheminait dans l’opposition au régime de Abdoulaye Wade.

Une affaire similaire à la sienne, vient d’éclater en France, précisément dans la commune de Mantes/la-jolie où l’ancien maire, Michel Vialay, a été également épinglé par un rapport explosif faisant état de dépenses fastidieuses, dont l’achat de produits de luxe, qu’il explique comme des produits de marque Hermes qu’il a offert en cadeau à des collaborateurs et au…président de la République du Sénégal, Macky Sall. L’édile de la commune française révèle connaître bien le Sénégal, et dont le rapport donne pour preuves étayants les sommes colossales dépensées dans des hôtels 5 étoiles de Dakar et des restaurants chics.

Michel Vialay a pioché la trésorerie  de Mantes-la-jolie dans des dépenses gigantesques pour laquelle l’organe de contrôle le soumet de payer 27 000 euros pour les exercices 2014 et 2015 et presque 25000 euros pour les exercices 2016 et 2017.

Mais le comble de sa générosité farfelue  est singularisée par les cadeaux de luxe offerts à sa cheffe de cabinet, au président d’honneur de l’association sportive mantaise et au président de la République du Sénégal. « sur les articles achetés dans des boutiques de luxe, il affirme notamment que le cadeau d’un carré et d’une étole de la marque Hermes répondait au choix de promouvoir l’industrie de luxe à la française, en l’offrant au président de la République », lit-on dans le rapport exploité par le quotidien « Les Échos ».

 

 

TASSXIBAAR

 

 

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 5 =