Entendu sur son évasion, Boy Jinné risque entre 2 et 5 ans de prison

De nouveau alpagué par la Gendarmerie,  le 3 juin à Missirah (Tambacounda), le célèbre fugitif Baye Modou Fall, alias  «Boy Djinné», au bout de quatre jours de cavale, a été conduit, directement, à la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane. Il a été entendu, avec ses présumés complices, hier. Une nouvelle procédure qui n’a rien à voir avec les crimes et délits pour lesquels il est poursuivi.

Après audition, il a été ramené au Camp pénal sous escorte. Baye Modou Fall risque, entre deux et cinq ans de prison ferme, pour évasion. Joint au téléphone, l’un de ses conseils, Me Abdoulaye Babou, après avoir précisé qu’il ne cautionne pas l’évasion, a tenu à dire que son client est victime du système judiciaire sénégalais, qui ne limite pas la durée de la détention préventive en matière de crime. Pour les délits, la détention préventive ne doit pas dépasser six mois, rappelle l’avocat. Il suggère un maximum de deux ans de détention préventive pour les crimes.

 

 

Source Le Soleil digital

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Ibrahima Diouf

Laisser un commentaire