En bisbilles avec des jeunes qui distribuaient le Ndogou, un policier tire deux coups de feu

L’irréparable a failli se produire hier, juste après la rupture du jeûne, au quartier Mbour 3 de Thiés où un policier qui avait maille à partir avec des jeunes, est parti pour revenir…tirer deux coups de feu en l’air.

Tout est parti, selon la publication de l’As, d’une altercation que le policier a eue avec un des jeunes qui distribuaient gratuitement des aliments essentiels pour la rupture du jeûne au bord de la route. Les esprits se sont échauffés, note notre source, et le policier qui était retourné sur ses pas, n’a pas hésité à tirer, provoquant la panique chez ces jeunes, qui ont néanmoins tenu bon et lui ont  opposé une vive résistance, malgré son arme. Le tireur ne va pas s’en tirer à bon port, et va un sale quart d’heure entre les mains des jeunes, et  au finish, va perdre son arme.  Il a fallu que ses collègues de la police débarquent pour aller chercher l’arme dans la maison où il était sécurisée par d’autres jeunes du quartier. Et la source du quotidien, ajoute que la gendarmerie va s’en mêler, en faisant une descente sur les lieux pour aller à la recherche de l’arme. « C’est dire que le policier tireur risque gros», souligne la source de la publication.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire