Djilakh oublie le conflit foncier de Ndingler et intronise Babacar Ngom Sedimq, enfant du village

 

Le village sérère de Djilakh voisin de l’autre tristement célèbre de Ndingler, a fêté ce samedi, le rite d’initiation sérère « Ndut ». Le choix du parrain de cette grande cérémonie d’initiation en culture sérère et qui célèbre les circoncis, est porté sur la personne de Babacar Ngom.

Moment fort dans la culture sérère, selon Djibril Diouf, un notable du village : « durant trois semaines, 27 enfants ont été circoncis et initiés. À partir du moment où un enfant sérère est né, l’éducation joue un rôle essentiel tout au long du cycle de sa vie. Durant l’initiation, on apprend à l’enfant les principes du bon comportement, des bonnes manières, du savoir parler, du savoir-être, comment se comporter, le respect de son prochain, entre autres valeurs ».

Au cours de cette cérémonie, le Directeur général de la Sedima a été intronisé enfant du terroir. Un geste qui a réjoui Babacar Ngom.

« Nous découvrons quelque chose de très fort et d’exceptionnel. Pour nous c’est un très grand plaisir », s’est réjoui Babacar Ngom.
Un pied de nez fracassant aux paysans de Ndingler qui souffrent toujours de l’appropriation de leurs terres.

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire