Diohine: Cheikh Ndigeul Sène fait différer les projets de son fils

La terre pacifique et laïque de Diohine est troublée depuis quelques semaines par un différend à relents religieux entre Cheikh Bara Sène et les populations de Diohine, et a fini ce dimanche par dégénérer en un violent affrontement entre ces derniers et les gendarmes. Pour mettre un terme à ce différend insoutenable, le khalife Cheikh Ndigueul Sène a décidé de faire arrêter les projets entrepris dans ce village par son fils.

Dans une déclaration publique lundi dans son fief de Ndiambour Sine, le khalife Cheikh Ndigueul Sène a décidé de faire arrêter les projets que son fils Cheikh Bara Sène a entamés dans cette localité. Des investissements de près d’une dizaine de millions ont été déjà consentis, pour la réalisation d’infrastructures modernes d’éducation religieuse et de formation aux métiers pour les jeunes. Tout cela, a souligné le marabout de Ndiambour Sine, dans la commune de Patar, « pour l’adoration de Dieu à travers la lecture du Coran et l’instauration du culte du travail qui ont toujours été notre ligne directrice depuis plus de 31 ans que nous nous investissons dans cette zone ».

Pour Cheikh Ndigueul Sène, leur « seule préoccupation est de servir Dieu et son Prophète tout en sauvegardant la paix et la concorde. Pour cette affaire donc, tout en implorant le pardon devant les populations de Diohine, je leur pardonne en même temps en leur disant qu’à partir de ce jour, je n’aimerais plus voir aucun de mes fils, Cheikh Bara, soit-il, aller à Diohine ». Pour le marabout, d’ailleurs, « il y a beaucoup de choses qu’on ne peut pas dire dans cette affaire. Mais j’ai fait arrêter les travaux de construction tout en demandant aux populations de Diohine d’en faire usage ».

Pour rappel, cette affaire, loin d’être un conflit inter religieux, mais un problème de voisinage et de cohabitation impossible entre le fils du marabout et les habitants de Diohine, avait occasionné une bataille rangée entre les deux parties, le 11 avril dernier. Avant-hier, dimanche, une marche a été organisée par ces mêmes populations pour réclamer le départ du marabout, Cheikh Bara Sene.

 

 

Source le Soleil 

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire