Décès de Serigne Abdou Aziz Sy Ibn Serigne Moustapha Sy Djamil: un parricide commis par son fils âgé de 28 ans en proie à des troubles psychiques

Rappelé à Dieu le 11 janvier dernier et inhumé aux cimetières Khal-khouss de Tivaouane, la mort de Serigne Abdou Aziz Sy ibn Serigne Moustapha Sy Djamil, vient de révéler un secret jusqu’ici inavoué.  Ce ne serait pas une mort naturelle.

Selon la publication du jour de l’Observateur, le défunt frère de Serigne Mansour Sy Djamil aurait été tué par son propre fils âgé de 28 ans, qui aurait ensuite pris la fuite. Poursuivi par la police, il a été appréhendé le lendemain mardi 12 janvier. Pressé de s’expliquer par les enquêteurs sur son parricide, le présumé meurtrier est confondu dans son acte, et  raconte qu’il n’est pas bien considéré dans la famille. Auditionnée à son tour, sa maman avance la thèse d’une trouble psychique

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire