Décès de Iba Der Thiam: l’hommage élogieux de Ousmane Sonko

 

En 1997, à la tête d’une délégation d’étudiants de l’université Gaston Berger de Saint Louis, je m’étais déplacé sur Dakar pour y rencontrer le professeur Iba Der Thiam.

Nous étions venus rencontrer le député, qui nous reçut à son domicile à Sacré Coeur, pour lui exposer un problème social qui nous opposait à l’autorité universitaire.

Ce que je retiens de cette première et unique rencontre avec l’homme, ce fut moins son écoute attentionnée et sa promesse de nous accompagner que la détermination et la sincérité avec lesquelles il nous reprocha, à nous jeunes, de nous désintéresser de la chose politique, contribuant ainsi à pérenniser un système vicieux.

Vingt-quatre années et un engagement politique plus tard, j’ai l’impression que ces paroles gardent tout leur sens.

Puisse t’il reposer en paix, nimbé de la Miséricorde et du Pardon infinis du Seigneur.

 

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 10 =