Caporal Ousseynou Fall, un autre alerteur sous les verrous

Convoqué hier jeudi 28 janvier 2020, au  commissariat du 1er Arrondissement de Thiès, tel qu’il l’a annoncé dans une publication sur sa page Facebook, « Caporal » Ousseynou Fall paie pour une publication précédente osée sur le même réseau social, où il a posté une vidéo commentée, défilant sur deux maisons miraculeusement demeurées intactes après le passage des bulldozers sur le site des habitations démolies de Mbour 4, dans la forêt classée de Thiés.

Sur la vidéo virale, on voit le sieur O. Fall démontrer dans une séquence audiovisuelle, que des traitements de faveur ont été faits au profit de la belle famille de l’ex ministre des affaires étrangères, Amadou BA, propriétaires de ces deux maisons encore en construction, qui ont échappé aux coups de pelles de la Dscos.

Hélas, « Caporal » Ousseynou Fall devra comme Boubacar Sèye, s’expliquer devant le procureur, qui l’a d’ores et déjà déféré au parquet, et exposer les motifs qui l’ont conduit à filmer les faits et vilipender cette haute autorité de la République.

Certains diront que le droit à l’information du peuple est encore une fois bafoué, mais il serait temps de montrer les limites du rôle d’alerteur  face à un régime aux abois. 

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire