Benno en péril à Keur Massar: la plateforme « Keur Massar va mal » ne se décourage pas de marcher pour protester contre leur mise à l’écart dans les instances de décision de la coalition départementale et menace de se venger à l’occasion des élections législatives à venir

 

La plateforme « Keur Massar va mal » avait sollicité l’autorisation du préfet départemental pour une marche ce vendredi 13 mai. Un requête rejeté par l’autorité préfectorale et qui provoque la colère des jeunes frustrés, militants de première heures de l’Apr et autres alliés déçus de la coalition présidentielle, décidés à exprimer leurs ressentiments contre leurs responsables politiques du département.  Pour ce, le COLLECTIF KEUR MASSAR VA MAL « prend à témoin l’opinion nationale et internationale » et se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat », et apprend qu’ils ont déposé une autre requête de marché pour le mercredi 18 mai.

Les frustrés de Benno interpellent une fois de plus le président Macky Sall afin qu’il raisonne et ramène à la raison les responsables politiques du département de Keur Massar, à savoir les ministres Amadou Hott, Aminata Assome Diatta et autres, à mieux les considérer et les associer aux décisions, « au risque de compromettre la victoire de la coalition Benno Bokk Yaakar aux élections législatives du 31 juillet prochain ».

Le Collectif Keur Massar Va Mal se dit décidé à marcher « avec ou sans l’autorisation de l’autorité compétente ».

 

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire