Avocat principal de Adji Sarr, Me Abdou Dialy Kane sort de sa réserve et essaie d’intimider Sonko: « nous disposons de toutes les preuves de l’existence de ce viol »

Jusqu’ici en retrait de l’occupation du terrain médiatique laissée à Me El hadji Diouf, qui s’est engouffré dans la défense de Adji Sarr,  Me Abdou Dialy Kane, avocat principal de la supposée victime de viol, sort de sa réserve. La robe noire se prononce pour la première fois sur ce dossier qui déchire l’actualité depuis plusieurs semaines.

«J’ai gardé le silence parce que je considère que je suis un avocat. Et, à ce titre, je ne plaide pas mes dossiers sur la place publique. Mon seul interlocuteur, c’est le juge. Et, tout ce qui se dit à travers les antennes de radio et les chaines de télévision ou la presse écrite n’intéresse pas le juge», se justifie l’avocat à la cour qui s’exprime dans les colonnes du quotidien “Les Echos”.

Me Kane essaie ensuite d’absoudre le pouvoir de ce scandale aux allures de complot, et assure que l’affaire n’a aucune connotation politique. «Comment alors soutenir que derrière cette affaire, il y a la main du pouvoir ? C’est inconcevable. Et si c’est moi, Me Abdou Dialy Kane qui le dis je crois qu’on doit me croire dans la mesure où je ne suis pas un avocat du pouvoir. Je défends juste une cause que je considère comme étant juste. Parce que tous les citoyens ont droit à l’accès à la justice», théorise-t-il.

Pour ce qui est de la défense du dossier de sa cliente, l’avocat témoigne sa confiance et tente de jeter le trouble sur le camp adverse : «Nous sommes totalement confiants par rapport à ce dossier. Il est vrai que Monsieur Ousmane Sonko est une personnalité politique, mais devant la justice, sa qualité de personnalité politique n’aura aucun pesant d’or. Les juges ne vont pas s’intéresser à cet aspect. Tout ce qui va les intéresser, ce sont les faits et le droit. Les faits, c’est que notre cliente a été victime d’un viol et nous disposons de toutes les preuves de l’existence de ce viol», ose l’avocat.

Me Abdou Dialy Kane dit avoir rencontré sa cliente. Mais, ne veut pas divulguer le lieu où elle se trouve car, dit-il, «elle fait l’objet de menaces de mort en permanence ».

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire