AFFAIRE HIBA THIAM La bande à Dame Amar décroche la liberté provisoire

Le verdict du procès de l’affaire Hiba Thiam est attendu le 27 janvier prochain, mais d’ores et déjà Dame Amar et sa bande de fêtards, prévenus principaux, ont obtenu la liberté provisoire hier soir à l’issue de leur procès.

Le procureur avait pourtant requis 8 mois de prison ferme contre Dame Amar, Diadia Tall, Lamine Dhiediou, Fatima Rigal alias Poupette, Djibril Ndiogou Bassel dit «Nekh » et Amadou Niane. Pour le prévenu Louty Ba libre durant toute la détention de ses amis, Amadou Niane et Alya Bakir,  la relaxe est demandée par le ministère public pour le délit de non-assistance à personne en danger. Toute la bande avaient été inculpés, en avril 2020, pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne à danger et violation de la loi sur le couvre-feu.

Si le tribunal suit le réquisitoire du parquet, Dame Amar et ses amis pourront être définitivement libres comme l’air, puisqu’ils ont déjà fait dix mois en détention préventive.

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire