Abus sexuels répétés et maltraitance: une déficiente mentale, séquestrée, violée, ligotée des mains et abandonnée dans un enclos

 

Le nouveau poste de police d’arrondissement  de Diamaguéne-Sicap Mbao, a mis hors d’état de nuire  un dangereux monstre sexuel du nom de I. Maïga, qui s’est lamentablement illustré, en détournant dans sa chambre, une déficiente mentale de 12ans, habitant dans le même quartier à Fass Mbao, pour la violer avec férocité, avant de la séquestrer, en la ligotant des mains et des pieds, dans un enclos. C’est là, que la fillette sera retrouvée inconsciente et son bourreau démasqué.

Boulanger de sa fonction, I. Maïga, profitait de la déficience mentale, de naissance,  de sa victime D.Sabaly, 12 ans, pour l’entrainer chez lui dans sa chambre et abusait d’elle.

La gamine subit depuis sa petite enfance, des traitements au Centre psychiatrique de l’hôpital Fann à Dakar. Mais le boulanger n’en a cure, et profite de sa moindre apparition dans la rue, selon le quotidien Les Échos, pour la détourner discrètement et l’amener dans sa chambre, et la violer. Ce manège perdure, car à la fin de chaque assaut sexuel, il menace sa victime de morts en cas de dénonciation. C’est ainsi jusqu’au mardi dernier, lorsque la fille envoyée auprès d’une vendeuse du coin, se fait intercepter par le prédateur sexuel, qui l’appâte et se retire avec elle dans sa chambre. Il la viole de nouveau et la séquestre, en prenant sans doute goût à l’acte criminel. Il la ligote des mains et des pieds et l’abandonne à l’intérieur de l’enclos de la maison, de peur d’éveiller les soupçons du voisinage. Pendant ce temps, la mère de la fillette D.Sabaly, entreprend de la rechercher, au constat qu’elle a tardé à rentrer. C’est alors qu’un de ses enfants  s’approche d’elle et lui fait savoir que sa soeur a été séquestrée par le voisin Maïga. Sans tarder, elle débarque chez ce dernier, où le boulanger la voyant venir, bondit de son lit, et lui prête un curieux « je n’ai pas vu D.Sabaly », un refrain qu’il répète à plusieurs reprises, l’air terrifié. Ce comportement suspect le trahit, et il est pressé de questions par les parents de la gamine. La fouille des lieux la trahit, et l’adolescente est retrouvée dans un piteux état, allongée à même le sol dans un enclos, inconsciente et mains et pieds ligotés. Elle est vite secourue et acheminée au centre hospitalier de Pikine, où le médecin conclut à une défloration récente.

Le reste se passe de commentaires. Une plainte au commissariat de Diamaguéne-Sicap Mbao va faire le reste.  I.Maïga est arrêté chez lui et conduit à la police pour détournement de mineure, séquestration et viol. Malgré ses dénégations, il a été placé sous mandat de dépôt et déféré au parquet de Pikine-Guédiawaye.

 

TASSXIBAAR

 

 

.

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Tass Xibaar

Laisser un commentaire