Vols et piratages de fréquences de la 2STV: l’enquête de la Gendarmerie livre sa première victime, Ndiaga Ndour qui est arrêté et placé en garde à vue

 

Moins d’un mois après la gueulante du patron de la 2STV, la machine judiciaire s’emballe enfin et fait sa première victime. El Hadji Ndiaye avait accusé en direct sur sa chaîne de télévision, l’autre manitou de la galaxie télévisuelle,  Youssou Ndour, son jeune frère Ndiaga et la Tfm de vols de signal ainsi que de piratage de fréquences sur satellites. La plainte exploitée depuis par la Gendarmerie, a fait sa première victime, en la personne de

Ndiaga Ndour, frère du célèbre chanteur mais également Directeur de la télévision du groupe Futurs Médias, qui est présentement, selon Emedia, arrêté et placé en garde à vue à la Brigade de Recherches de la Gendarmerie (Faidherbe). Selon le site, Ndiaga Ndour avait, une première fois, été entendu le mercredi, 2 juin dernier, tout comme son frère, Bouba Ndour, Directeur des programmes de la télévision. D’autres auditions avaient également été faites dans le cadre de l’enquête.

Le 21 juin dernier, dans une sortie médiatique en marge de la fête de la musique et de l’anniversaire du lancement de sa chaine de télé, El Hadji Ndiaye révélait qu’un système frauduleux de piratage avait été mis en place à ses dépens. Il accusait nommément Ndiaga Ndour d’avoir piraté ses fréquences et de naviguer illégalement sur le satellite. Ce, depuis 2018. Ce piratage lui aurait ainsi valu des pertes d’images lors de plusieurs grands événements que sa chaîne comptait diffuser en direct. C’est ainsi qu’il avait déposé, au début du mois de juin, une plainte contre X devant le procureur.

En dépit de multiples médiations, El hadji Ndiaye n’a jamais lâché le coup, et visiblement  très remonté, et estimant avoir le droit de son côté, il persistait à dire qu’il allait prendre sa revanche sur le président du Conseil d’administration du Groupe futurs média (Gfm), Youssou Ndour, à qui il reprochait également de lui avoir pris des agents.

 

TASSXIBAAR

Partagez cet artcile

Auteur de l’article : Ibrahima Diouf

Laisser un commentaire